en d'dans

MUSÉE POP ET VIEILLE PRISON, TROIS-RIVIÈRES, 2020

PROJET

Après de nombreuses années de visites guidées par des anciens détenus, le Musée POP cherchait à renouveler l’expérience de visite de la Vieille prison de Trois-Rivières ainsi qu’à faire découvrir la réalité historique et sociétale du milieu carcéral québécois à travers une exposition permanente. Le Musée a donc fait appel a Interférences, arts et technologies pour développer une expérience de visite historique et immersive dans la Vieille prison (En d’dans : Rencontres entre les murs) et une exposition interactive et réflexive à l’intérieur du musée (En d’dans: La prison comme solution?).

 

CONCEPT

En d’dans : Rencontres entre les murs  est une exposition permanente, du côté du Musée, qui fait la lumière sur l’évolution du système carcéral québécois, du 19e siècle à aujourd'hui, en mettant l'accent sur le séjour en prison et les perceptions du public. En plus de présenter différentes facettes des systèmes carcéral et judiciaire, elle met de l'avant ses différents acteurs, par des témoignages vidéo, et suscite des réflexions. Au centre de l'exposition, le visiteur découvre une installation d’art numérique. En s’identifiant à l’aide d'un bracelet-clé doté d'une puce RFID, il est invité à compléter un questionnaire d’opinion sur l’une des quatre bornes tactiles. Ses réponses s’affichent en temps réel sur les des écrans disposés devant lui. À la fin du questionnaire, le visiteur peut visualiser les données associées aux réponses de tous les visiteurs ayant parcouru l’exposition en fonction de différentes catégories de classement (âge, genre, origine, etc.). Cette installation de data-art propose une réflexion poussée qui va au-delà des statistiques en laissant place à l’opinion et à la subjectivité.

En d’dans: La prison comme solution? est une expérience-visiteur renouvellée de la visite de la Vieille prison qui permet, grâce aux nouvelles technologies, d'avoir l'occasion de suivre l'un des quatre parcours mettant en scène des personnages qui ont gravité dans cet univers au cours de ses 164 années d'opération. Chaque parcours porte un titre évocateur: Garder l’œil ouvert (gardien du milieu du 19e siècle), Faire avec ce qu'on a (gouverneur entre 1925 et 1935), Être méprisé (prisonnier entre 1940 et 1960) et Jouer le jeu (intervenant social entre 1970 et 1980). Projections, effets sonores, audio et autres nouvelles technologies permettent de transmettre les différents points de vue des personnages et suscitent l’émotion du visiteur.

 

Close
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Marie-Christine Lamontagne
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard
  • Photo par : Louis-Robert Bouchard

Chargé de projet, codirecteur artistique, directeur technique, concepteur vidéo et interactif - Louis-Robert Bouchard

Direction de production et recherche d'artefacts - Geneviève Provancher St-Cyr (Maelström créatif)

Codrectrice artistique et expographe - Chloé Barabé (B Architecture)

Chargée de projet en scénographie - Marie-Ève Tousignant (Tousignant ébéniste)

Conception graphique - Julie Fortin et Laurent Grislain (Studio Alinéa)

Recherche et rédaction - Julie Allard et Catherine Melançon 

Développeurs logiciel - Alexandre Quessy, Danny Raymond, Simon St-Hilaire, Dame Diongue, Julien Vermette, Mandeep Kaur Hari, Mehul Bhavsar, Rajwinder Kaur

Concepteur lumière - Julien Campion-Vallée

Concepteur sonore - Marc-Olivier Germain

Installateurs multimédias - Sébastien Cloutier, Éric Desjardins, Guillaume Ducharme, Philippe Martel

Analyste d'affaire - Aveline Barlerin

Producteurs audiovidéo et monteurs - David Leblanc, Jean-François Vermette et Mohamed Lofti

Conception des entrevues - Andrée-Anne Blacutt

Révision linguistique - Louise Ferland

Traduction - Martin Bourassa et Owen Hughes

Retransciption des textes audiovidéo - Alexis Bordeleau et Dominic Ouellet